Découverte: Enigma Like

Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler d’un genre de musique que j’affectionne tout particulièrement, c’est a dire ce que j’appelle les Enigma-like. Tout d’abord une petite introduction, honteusement reprise de Wikipedia-fr.

Au départ, un projet musical, créé par Michael Cretu en 1990 et dans lequel participe activement Franck Peterson,son collaborateur-assistant et sa femme Sandra Cretu depuis le début. Franck Peterson était compositeur et producteur mais n’a participé qu’au premier single. Michael est lui aussi compositeur et producteur tandis que Sandra prête sa voix dans plusieurs titres.

Enigma s’est fait connaître par son premier album où les chants grégoriens (MCMXC a.D.) étaient omniprésents. Depuis ont aussi été utilisés des instruments originaires de l’Orient (The Cross of Changes, Le Roi est Mort Vive Le Roi) ainsi que des sons électroniques plus modernes (Screen Behind the Mirror, Voyageur). Le premier succès commercial est venu du single « Sadness », où les chants grégoriens se juxtaposaient à un rythme et des voix très sensuelles ; une grande partie de la musique appelée New Age (ou encore Mood music) s’inspire d’ailleurs de ce premier album. Le deuxième titre le plus connu d’Enigma est certainement « Return to Innocence » dont le clip vidéo est mémorable pour son idée originale : le suivi de la vie d’une personne à l’envers, de sa mort à sa naissance.

Michael Cretu a su produire une musique de grande qualité et très diverse dans tous ses albums, jusqu’au dernier, plus électronique que les précédents, Voyageur. Chaque album comporte une introduction immédiatement reconnaissable suivie d’une voix féminine qui vous invite à un nouveau voyage.

La musique d’Enigma s’attaque à différents sujets comme la sexualité (très présente, surtout dans MCMXC a.D.), l’amour, la foi en Dieu (« Morphing thru times ») et l’innocence. Michael décrit sa musique comme sexuelle, pas sensuelle, ce qui est effectivement très différent.

 

Maintenant que vous situez bien le genre de musique que peut être Enigma, voici quelques artistes que j’apprécie énormément se rapprochant de ce courant musical. J’espère que vous y ferez quelques découvertes qui vous plairons (oula est ce seulement français ça? )

A tout seigneur, tout honneur, l’un des grands groupes du genre est Gregorian « Master of Chant », qui combinent les chants clérical avec de la musique pop d’hier et d’aujourd’hui ! (…) Les albums « Master of Chant » Chapitre I-IV ont reçu des disques en or et en platine, plus de 3 millions d’exemplaires ont été vendus. Chapitre V consiste de hits de Green Day, Deep Purple, David Bowie, Rolling Stones, Pink Floyd, et beaucoup d’autres. Les albums de Gregorian ensorcèle jeune et vieux et permet au public d’entrer un mode magique, mystique et plein de fascination.

Une autre pointure du genre est Era : Groupe français, trois albums a leur actif, ils mélangent chœurs d’opéra avec musique symphonique, sons pop voir même rock pour certains morceaux. Ils ont notamment travailler sur la bande son des Visiteurs (deux morceaux).

Toujours dans le très connu, Delerium: Delerium est le fruit du travail d’un canadien, Bill Leeb, qui est issu de la scène Techno/Industrielle de Vancouver (Skinny Puppy et Cie). Au départ un projet parallèle de Bill Leeb de Front Line Assembly, Delerium devint tôt encore bien plus populaire que sa formation principale. Ce succès vint surtout du fait de l’inclusion de plusieurs pièces de Delerium au sein de trames sonores de grosses productions d’Hollywood. Le projet a plu au grand public.

D’autres français ont surfé sur la vague du suces d’enigma, c’est le cas de Deep Forest: A la fin de 1991, deux musiciens originaires de la région de Douai, dans le nord de la France, Michel Sanchez et Eric Mouquet, ont l’idée de transformer de rares mélodies pygmées et mélanésiennes en titres « dance ». Habitués des studios d’enregistrement et adeptes des prestigieuses collections de disques ethniques (Ocora ou le Musée de l’Homme), Michel Sanchez a gardé le souvenir entêtant de polyphonies pygmées de Centrafrique, collectées par l’ethnomusicologue Shima Aaron, et de chants réunis aux îles Salomon par des chercheurs du Musée de l’Homme de Paris. Le travail de Deep Forest consiste alors, non pas simplement à fusionner les genres, mais à recomposer ce qu’ils avaient déjà samplé (échantillonné) autour des voix et des mélodies. Des rythmes dance, ils ne gardent que les ambiances au synthétiseur, les boucles de batterie mais aussi le mouvement lancinant de la ligne de basse.

Déjà nettement moins connu, le groupe Dagda est une excellente surprise : Ils mélangent des sons electro avec divers anciens instruments pour rendre le tout très celtique. La mélodie est envoutante, énergique et un réel suces.

Autre belle découverte, Conjure One: c’est un projet de production canadien de world-beat créé en 1999 par RHYS FULBER (production, né le 10/10/1970 à Vancouver). Le premier album est une réussite, avec notamment Tears From the Moon chanté par la très charismatique Sinead O’Connor.

Meme la Belgique a son Enigma-like, en effet le groupe Urban Trad a relevé le défi et a proposé une musique envoutante, mêlant celtique et sons plus actuel, chanté dans une langue qu’ils ont eux même inventé. A noter que ce groupe a représenté la Belgique a L’eurovision et a terminé a une très honorable deuxième place.

Bien d’autre groupes existent dans cette mouvance, citons par exemple Solyma, Lesiëm, Pilgrimage, Mythos, Diane Arkenstone, et j’en passe.

L’une des meilleurs façon d’aborder le genre reste encore de se procurer cette excellente série de compilation allemande (9 cds et un double best of) Mystera, mais je ne sais pas si elle est disponible a la vente en France (je sais que j’ai du aller en Allemagne pour me l’acheter). Elle comporte les meilleurs morceaux du genre, et pas mal de petite perles de groupes moins connu.

Un site peu également vous convaincre de la largesse du genre, http://home.global.co.za/~jvd/encyclo.htm, l’encyclopédie de l’enigma-like (site apparemment en sommeil, mais qui j’espère reprendra du poil de la bête bientôt). Attention il est en anglais.

mai 7th, 2015 par